Toute première fois… avec un jeu de société

Les passions, quelles qu’elles soient, n’ont pas toutes une origine précise, celle-ci est plus ou moins floue, plus ou moins identifiable. Car, soyons honnêtes, il est bien difficile de connaître les éléments qui provoquent la naissance d’une passion. Mais, souvent, l’esprit humain étant ainsi taillé, des souvenirs forts sont gravés en nous et nous laissent croire à un point de départ marqué d’une croix rouge, comme les fameux coffres des pirates.

Pour ma part, cela a débuté avant mes dix ans (enfin, selon le souvenir le plus marquant que je possède encore) avec le jeu Seigneur de Guerre, un jeu de batailles où de nobles chevaliers affrontaient de terribles monstres. Et un peu plus tard je découvrais Warhammer Battle (4ème édition) dont Seigneurs de Guerre tirait son univers. Puis je me souviens bien d’Élixir, un jeu où l’on jouait des mages farfelus à la recherche d’ingrédients pour lancer des sorts, dont les plus faibles constituaient des gages pour les adversaires. Et d’autres encore…

Seigneurs de Guerre 1992

Mais, si je devais vraiment parler de la naissance d’une passion pour les jeux de société, je la placerait bien plus tardivement, 17 ans après, avec la seconde édition française de Dominion. Là je redécouvrais avec grand plaisir les joies du jeu. Et, après des parties interminables d’anciens grands classiques comme le Monopoly, ou le 1000 Bornes, c’est un peu comme si je voyais le jeu sous un autre jour, plus radieux, et surtout, bien plus amusant.

Dominion, seconde édition 2009

Me vient alors une question à l’esprit. Une question à la fois d’une grande simplicité, mais d’une profonde complexité tant les paramètres sont nombreux : Pour vous, quel jeu a marqué le début de votre passion (quelle que soit son importance) pour les jeux de société ?

Article rédigé par Lunedor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *